Questions-réponses exclusives avec le vigneron Donum Dan Fishman

0
108

Artificial Rock No. 126 de l'artiste Zhan Wang au domaine Donum. Photo de Robert Berg.

Sur le modèle du Grand Cru bourguignon, Le domaine Donum »Son objectif est de produire les meilleurs Pinot Noir et Chardonnay possibles, tels qu’exprimés à travers des vins de vignoble unique dans les régions californiennes de Carneros, Russian River et Anderson Valley (et bientôt aussi Bodega Bay). le nouveau millésime 2017 vient d'être révisé par Erin Brooks à Wine Advocate et James Suckling avec beaucoup d'éloge. «Le vigneron Dan Fishman et son équipe ont élaboré de merveilleux vins en 2017», explique Brooks. «Les vins ont des arômes élégants et étagés mais sont incroyablement surprenants en bouche, explosant de saveur et finissant très longtemps sur toute la ligne. Bravo!"

Avec l'ajout de nouvelles parcelles et d'une nouvelle installation de vinification de pointe, Donum est passé de la production d'environ 4000 caisses de vin en 2016 à environ 7000 en 2019, le tout sur place de la vigne à la bouteille. Fishman a été avec Donum à travers cette transformation depuis 2007, quand il a commencé comme stagiaire. Vinfolio lui a parlé de la philosophie de la vinification du domaine, du millésime 2017 acclamé par la critique et qui vient de sortir, et de ses vins préférés des millésimes passés.

Quelle est la philosophie de vinification de Donum?

Nous sommes définitivement des interventionnistes bas. Nous sommes axés sur les vignobles et essayons de faire entrer les fruits dans la cave en nécessitant le moins d'intervention possible. Nous sommes essentiellement tous des domaines, et nous cultivons les mêmes blocs, les mêmes fruits chaque année, nous avons donc beaucoup de contrôle. Le style de vin varie selon le vin. En général, nous sommes de style californien avec beaucoup de fruits mûrs, mais pour moi, l'accent est également mis sur la saveur de cet élément terreux dans les vins, où je vais définitivement pour un style plus riche avec beaucoup d'acide . Nous essayons d'identifier les parties du vignoble les plus particulières. Nous allons faire la lumière sur ceux-ci, puis nous aurons des mélanges comme notre Russian River.

«L'une des particularités de Donum est que nous sommes vraiment une ferme biologique et diversifiée. Nous sommes investis dans la durabilité, pratiquons le bio dans les vignobles et sommes de grands gardiens de la terre. Cela se reflète dans chaque décision que nous prenons à la cave et pour le domaine. »- Angelica de Vere-Mabray, PDG de Donum

Comment ont été la saison de croissance et la vinification 2017 à Donum?

Dan Fishman a repris la vinification à Donum en 2012.

2017 a en fait été l'un des millésimes les plus difficiles en termes de météo. Nous avons eu beaucoup de variations avec plusieurs pointes de chaleur. Nous avons eu de la chance à Donum en ce que nous avions un espacement où nous pouvions tirer beaucoup de fruits avant les pointes de chaleur. Cependant, certains raisins ont dû rester à l'extérieur car ils n'étaient pas du tout mûrs.

C'était définitivement un millésime bizarre. Nous avons eu les feux à la fin du millésime, ce qui n'était pas un bon moyen de finir. Heureusement, nous avons tous été choisis d'ici là. En fait, nous venions de terminer la cueillette du versant ouest ce vendredi-là avant que l'incendie ne commence dimanche.

La vinification était cette histoire en plusieurs parties. J'ai eu une sorte de début précoce, puis je traînais et j'attendais le fruit qui mûrit plus tard. En général, je pense que c'est l'un de ces millésimes où la saison qui est plus difficile mène à un vin plus intéressant. En fin de compte, le vin s'est très bien déroulé, mais ce n'était certainement pas une saison de croissance que je voudrais avoir chaque année.

Quelles sont les principales caractéristiques des vins 2017?

Je dirais certainement que 2017 est plus riche avec la chaleur que nous avons eue. En ce qui concerne la structure, c'était un poids normal, mais avec plus de maturité. La chaleur peut apporter une saveur exotique. En raison de ces variations de température, les vins sont eux-mêmes un peu plus variés, chaque bloc est un peu différent. On retrouve cela dans tous nos vins, mais je pense qu'avec le 2017, cette variation est plus accentuée. Il y a juste beaucoup de saveurs.

Quels grands crus de Donum aimez-vous particulièrement revisiter en tant que buveur?

J'ai toujours aimé le 2014 et 2015 Russian River, mais pour des raisons différentes. Le millésime 2015 était vraiment peu productif et les vins sont super structurés et vraiment denses. Et les vins de 2014, je pensais, avaient de très jolies saveurs de fruits.

Sécurisez votre Donum 2017 allocations aujourd'hui via notre marché des vins fins.